Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 417633 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Atelier d’écriture - La porte


Ateliers d’écriture

Séance 11 : À partir d’une photo de porte, se souvenir ou raconter une histoire.

Voilà une porte bleue avec une forme originale, qui fait penser à un riad ou encore à la maison de mes grands-parents il y a quarante ans de cela. Quand on voit cette porte avec ce qui ressemble être des clous et des pierres qui l’entourent, ça provoque la nostalgie d’un temps où on arrivait à faire de belles choses d’une manière artisanale et surtout simple, mais très belle et rassurante à la fois.

Derrière cette porte, je pense qu’il y a un autre monde, parce que quand j’étais petit et que j’allais voir mes grands-parents, je passais la porte qui ressemblait à celle-là. Si c’était l’été et qu’il faisait très chaud, derrière cette porte il y avait une fraîcheur naturelle qu’on dirait que c’était pour nous souhaiter la bienvenue. Et quand c’était l’hiver et qu’il faisait très frais, on trouvait derrière la porte une chaleur aussi naturelle et qui nous souhaitait aussi la bienvenue.

Yasser

Cette porte me rappelle un souvenir. En 1997, avec mon neveu et une de ses copines, nous sommes partis dans une commune du Puy-de-Dôme où se déroulait une exposition de philatélie. Dans la foulée, nous profitons de l’occasion pour visiter un château féodal. Au moment de régler le billet d’entrée, je sors ma carte d’identité et la montre à la jeune femme qui encaisse l’argent et lui dis : « Vous me faites payer, regardez, je suis le propriétaire ». Elle sourit et me répond : « C’est de circonstance. »

Après la visite, nous nous rendons chez la boulangère du village, je lui dis que nous venons de visiter le château et lui montre aussi ma carte d’identité, la boulangère me répond : « Oh ben ça, je n’en reviens pas. »

« Eh oui madame, je m’appelle Murol et même je peux vous assurer, en France, il n’y a qu’une seule famille qui porte ce nom, c’est la mienne. »

Jean-François


Date de création : 13/04/2016 @ 12:22
Dernière modification : 13/04/2016 @ 12:22
Catégorie : Atelier d’écriture
Page lue 640 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^