Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 417633 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Atelier d’écriture - Exercices de style


Ateliers d’écriture

Séance 9 : Réécrire un souvenir d’enfance de différentes façons.

Un souvenir d’enfance

C’était en 1969, avec des copains, on se cachait près d’un stop et quand des automobilistes étaient à l’arrêt, nous attachions à l’aide d’un fil de fer une boîte de conserve au pare-chocs des voitures. Quel vacarme quand elles repartaient !

À la façon « Alain Decaux raconte »

Le soir, ils se couchaient à quatre pattes dans un fourré près d’un stop et ils attendaient, et quand une voiture arrivait, ils rampaient, les chenapans, pour accrocher à l’aide d’un fil de fer une boîte de conserve au pare-chocs de l’auto. Et quel vacarme quand le conducteur repartait, ça réveillait tout le quartier.

Jean-François

Souvenir d’enfance

1965, j’ai 8-9 ans. Élections présidentielles, De Gaulle contre Mitterrand. Slogan du second : “Un président jeune pour une France moderne”. Moi, perroquet, je répète à la maison ce que j’ai lu sur les affiches en revenant de l’école.
Mon père (qui ne vote pas Mitterrand) : « Mais pourquoi, tu n’aimes pas les vieux ? » Moi je me sens coupable par rapport à mon grand-père, qui a sensiblement l’âge de De Gaulle.

À la façon de la Stasi

À signaler bobine famille C. jeudi 18, 12 h 30, repas – gnocchis, steaks hachés – enfant n°3 fait comédie pour éviter gnocchis – enfant n°1 silencieux suite lecture carnet de notes – enfant n°2 fait l’intéressant au sujet prochaines élections, affiche avis opposé aux parents – père lui cloue vite le bec en rappelant respect dû aux anciens – fromage, fruits et fin discussion entre parents seuls, légèrement inquiets des tendances déviationnistes du n°2 – vérifier : mauvaises fréquentations à l’école ? abus de télévision ? À suivre, garder sous surveillance.

Denis

Souvenir d’enfance

Je me souviens de la fois où je suis arrivé dans une pièce en sautant partout, et d’un coup j’ai senti quelque chose me rentrer dans le pied. Essayant de vérifier, j’ai trouvé la moitié d’une aiguille derrière moi, et là j’ai compris que l’autre moitié était enfoncée dans mon pied. Ceci a engendré bien sûr une alerte générale, hôpital, opération chirurgicale.

Recette d’un plat typiquement syrien concocté par moi-même

Ingrédients : il vous faut une aiguille posée de façon perpendiculaire sur un tapis et moi quand j’étais petit.

Préparation : vous me faites « sauter » dans l’air et puis vous me faites « revenir » sur l’aiguille.

Résultat : « tant pis pour vous », vous êtes obligés de me laisser déguster tout seul.

Commandement sacré

Il ne faut jamais sauter en l’air et retomber sur une aiguille. Punition : vous serez privés de marcher pendant plusieurs semaines.

Blague molle

C’est l’histoire d’un gars qui a réussi à s’enfoncer la moitié d’une aiguille dans le pied. Du coup, ça lui a valu un vaccin contre le tétanos.

Blague de jeunesse

C’est un élève qui demande à un autre : Quel est le meilleur moyen pour ne plus aller à l’école ?

L’autre répond : Facile, tu t’enfonces une aiguille dans le pied et tu en gardes la moitié à l’intérieur, et te voilà en vacances pendant plusieurs semaines.

Yasser


Date de création : 12/04/2016 @ 14:28
Dernière modification : 13/04/2016 @ 12:15
Catégorie : Atelier d’écriture
Page lue 644 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^