Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 408690 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

Le cercle des projets disparus -
La fabrique des temps modernes


Le cercle des projets disparus

Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme coupe le VIVRE d’Exclusif, guidé par une logique purement financière et productiviste. L’action d’insertion fondée sur la publication du journal Exclusif, voulu et financé par la collectivité départementale, est définitivement stoppée. Le rayonnement du journal par les écrits des stagiaires et salariés sombre dans le néant.

Le financement est supprimé mais la production ne s’arrête pas pour autant. Non pas celle du journal, car celui-ci disparaît bel et bien après ce dernier numéro. Nous voulons dire la fabrication de la précarité qui, elle, ne s’arrête pas pour autant, car à l’autre bout de la chaine, notre société va continuer à produire des personnes en difficultés d’insertion, que ce soit de jeunes enfants, des adolescents, ou des adultes. Et la question essentielle qui se pose : qui va prendre en charge ces personnes pour les aider, les accompagner dans leur insertion sociale si les vivres des structures d’insertion sociale du département sont réduits voire coupés ?

La décision prise par le Conseil départemental n’est pas anodine, elle ne concerne pas uniquement Exclusif. D’autres acteurs de l’insertion et du suivi social sont durement touchés par cette politique déshumanisée qui fait des coupes sombres dans le domaine social, alors que d’autres compétences du Conseil départemental voient leur budget reconduit à l’identique, ou augmenté pour l’année 2016.

Le social n’a plus la primeur, prime time et subprime sont devenus ces valeurs de référence qui actionnent les politiques. Nous étions les détenteurs précaires d’un journal ouvert sur la condition humaine et le dernier numéro n’est plus qu’un champ de signes. Tous, stagiaires, salariés, professionnels et administrateurs, nous sommes anéantis face aux nantis.

Bernard Voldoire


Date de création : 08/02/2016 @ 14:40
Dernière modification : 23/02/2016 @ 14:10
Catégorie : Le cercle des projets disparus
Page lue 703 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^