Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 408690 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

Le cercle des projets disparus -
Qu’attendez-vous…


Le cercle des projets disparus

Actuellement en formation pour devenir ce qu’on appelle “travailleur social”, j’ai choisi de m’engager dans cette voie parce que participer à ce que tous les citoyens d’un pays vivent ensemble en cohésion, voire en harmonie, me semble le plus beau des projets pour une société. Surtout lorsque le rouleau compresseur de la logique économique dominante écrase tout sur son passage, en laissant sur le bord de la route bon nombre de personnes…

Ayant découvert le journal Exclusif à ses tout débuts, j’étais particulièrement motivée pour participer à cette action riche de valeurs auxquelles je tiens : valorisation des personnes par la confiance en leurs capacités et compétences, synergie des énergies, solidarité, création et production d’un outil culturel et d’information à portée de toute personne en situation d’exclusion socio-économique. Mais aujourd’hui, j’apprends que l’aventure s’arrête ici. Comment vous dire ma déception et mon écœurement ? Certes, les dotations de l’État ont baissé, laissant une marge de manœuvre de plus en plus faible pour les conseils départementaux, mais je trouve l’argument un peu facile. En tant que future travailleuse sociale, je n’aurai qu’une question : qu’attendez-vous, chers élus, pour monter au créneau et défendre les plus fragiles d’entre nous ? Il me semblait pourtant que cela faisait partie de vos premières missions, afin de garantir, comme l’État aime à le chanter sur tous les toits, la liberté, l’égalité et la fraternité de tous et de chacun. Bien cordialement.

Dominique Blondeau


Date de création : 08/02/2016 @ 14:13
Dernière modification : 08/02/2016 @ 14:14
Catégorie : Le cercle des projets disparus
Page lue 703 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^