Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 408690 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

Quoi de neuf ? - « La culture pour tous ? »


Quoi de neuf ?

Elle même “pur produit” au long cours de l’École municipale de danse, cette maman, qui souhaite garder l’anonymat, n’a pas tout de suite réalisé l’importance de la fusion de l’établissement municipal et du Conservatoire. « Lors d’une réunion hâtive avec le maire, en présence de peu de monde, nous n’avons pas mesuré l’importance du projet, nous avons été mis devant le fait accompli. »

Sa fille de 14 ans, danseuse depuis ses 5 ans, a réussi haut la main les tests (les “regards”) des années précédentes. Tout serait parfait si l’adolescente voulait devenir professionnellemais ce n’est pas (encore ?) le cas ! Deux options lui sont proposées : un cursus pro de 3 ans (avec trois cours principaux de danse classique, deux secondaires de danse jazz, un de musique et un d’anatomie) ou un cursus amateur : trois cours d’une discipline. Le problème, pour cette famille qui n’habite pas Clermont-Ferrand, vient des horaires ingérables du cursus pro. « Difficile pour une collégienne de rentrer à la maison à 21 h 45 plusieurs fois par semaine !Dans la même situation, une autre maman m’a dit qu’elle venait vivre sur Clermont pour ne pas être esclave des trajets. »

Aujourd’hui inscrite dans une autre école, la jeune fille pratique la danse plus librement et vit sa passion sans pression. Mère et fille ne regrettent pas ce choix, « même si ça a été dur de quitter ses copines, dit la première. Ça n’a pas été possible au Conservatoire, et de surcroit, si elle envisageait une carrière professionnelle, nous viserions plutôt un conservatoire réputé. » Elle porte un regard attristé sur une école jusque là très populaire, « qui aujourd’hui exclut les adultes et ne permet pas aux enfants les plus défavorisés d’accéder à cette discipline, ce que facilitaient les cours dans les groupes scolaires. Et plus de spectacles pour tous à la Maison des Congrès, c’était pourtant un enrichissement. C’est la question de l’accès à la culture qui est posée aujourd’hui ! »

Fanch Bonnet


Date de création : 24/12/2015 @ 12:17
Dernière modification : 24/12/2015 @ 12:17
Catégorie : Quoi de neuf ?
Page lue 656 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^