Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 417633 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Quoi de neuf ? - Fusion à étincelles
dans la danse clermontoise


Quoi de neuf ?

Haut lieu clermontois de la danse, enviée partout en France, l’École municipale a vécu ! Elle a été avalée par le Conservatoire Emmanuel-Chabrier. Un chamboulement pas au goût de tout le monde.

Cette rentrée sous le signe du changement est mal passée chez certains habitués de l’École municipale de danse. Parents et élèves se sont insurgés, la direction veut calmer le jeu et rassurer. Entre autres signes de grogne, une pétition circule sur Internet. Ses 180 signataires remettent en cause la récente fusion de l’école au sein du Conservatoire à rayonnement régional qui réunit désormais trois disciplines : musique, danse et art dramatique. « À la rentrée on a eu un choc, on ne s’y attendait pas », témoigne une mère de famille.

Pour Madeline Izoulet-Réant, responsable du secteur danse depuis mars 2014, « on n’a jamais eu le désir de masquer des informations, mais il y a parfois un fossé entre ce qui est dit et comment les gens l’intègrent ». Un bug informatique au plus mauvais moment, celui des inscriptions, aggrave un climat déjà tendu. « L’idée de la fusion, c’est aussi de laisser la place aux associations ». Mais beaucoup sont privées et difficiles d’accès, rétorquent les détracteurs, qui se disent surtout choqués par la mise en place d’une école élitiste, loin de « l’école ouverte à tous » qu’ils ont connue 1. « On oblige les gens à intégrer le Conservatoire, c’est tout ou rien maintenant », confie Anne-Marie Ferreyrolle, ancienne enseignante emblématique (voir l’entretien).

Photo couleurs, un professeur en arrière plan devant un ensemble de bras et jambes tendus

Grand écart !

Patrice Couineau, le directeur du Conservatoire, ne dit pas le contraire : « C’est l’harmonisation de deux mondes, on passe d’une pratique loisir à une véritable proposition de formation. » Avec des changements : un règlement jugé plus sévère, la suppression de salles de danse extérieures mal équipées (dans les écoles clermontoises), et la proposition à chaque élève de trois “Parcours” dans chaque discipline choisie par lui, avec diplôme à la clé ou non. Des plannings sont plus chargés dans certains parcours, mais des cours hebdomadaires de pratique amateur/découverte sont revus à la baisse pour les jeunes. Quant aux plus de 35 ans, leur inscription est limitée à 4 ans maximum.

Résultat : près de 400 inscriptions de moins en cette année 2015-2016. « Beaucoup reviendront », espère Madeline Izoulet-Réant qui considère que la majorité est plutôt satisfaite. D’autres, trop attachés sans doute à l’esprit de l’École, affirment que non. La responsable se veut rassurante : « Je ne suis pas là pour balayer le passé. Je suis fière de cette école, on veut faire mieux et plus confortable. C’est la fin des galas, mais nous ferons quand même huit spectacles cette année. Les parents doivent comprendre qu’ainsi on valorise leurs enfants, qui passent plus de temps sur scène… » Des places sont encore disponibles dans certains cours, rappelle-t-elle. Son prochain challenge sera de retrouver la confiance des adeptes disparus.

1. Voir article sur les costumiers de l’École de danse dans Exclusif n° 41.

Lætitia Oleotto


Date de création : 24/12/2015 @ 11:38
Dernière modification : 24/12/2015 @ 16:52
Catégorie : Quoi de neuf ?
Page lue 1005 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^