Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 408690 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

Dossier réfugiés - Entraidez-vous,
dans nos campa-a-agnes…


Réfugiés en Auvergne

Accompagner des réfugiés, un engagement quotidien…

Nadine et Patrice sont retraités et bénévoles au Secours catholique. Il y a un an, deux familles de migrants arrivent sur leur commune rurale du Puy-de-Dôme. L’une, un couple et trois enfants des pays de l’Est, vient d’être déboutée du droit d’asile, et son entourage lui a trouvé un logement dans le village. L’autre, une mère seule et ses trois enfants dont un bébé, sans papiers, est logée dans une maison prêtée par l’intermédiaire du Secours populaire.

Les deux familles sont prises en charges par des assistantes sociales de la circonscription qui sollicitent toutes les ressources pour leur obtenir de l’aide : les deux associations déjà citées, le Centre communal d’action sociale, les Restos du cœur… Progressivement, Nadine et Patrice se trouvent plongés dans le quotidien peu ordinaire de ces migrants : « Nous sommes devenus leurs référents », constatent-ils, « c’est un accompagnement sur la durée, pour nous c’est la première fois. Il faut aussi faire face aux préjugés, aux réactions hostiles des gens, aux municipalités décourageantes. »

Déplacer des montagnes

La première famille a connu un parcours chaotique entre hôtels, centre d’accueil pour demandeurs d’asile, la rue même… Elle peut trouver un équilibre grâce au travail du père, car il a réintégré l’entreprise qu’il avait dû quitter lors du refus de la demande d’asile. Désireuse de le garder, elle lui permet ainsi d’obtenir un titre de séjour.

Dessin de Pierre-Henri Malarte, montrant le Roi d'une carte à jouer et disant : OFPRA « pas de travail pas de papiers », CNDA « pas de papiers pas de travail »
Dessin de Pierre-Henri Malarte

Pour la seconde, la situation est plus compliquée. La maison est isolée, loin de l’école : « Sans notre aide, je ne sais pas comment ferait la maman », s’interroge Patrice. Chaque jour, le couple véhicule les uns à l’école, les autres au club sportif, fait le lien avec les enseignants et les professionnels de santé, règle des petits soucis de plomberie, ou de chaussures pour les enfants qui grandissent vite… Nadine est émue en évoquant les difficultés de cette nouvelle mission et les étapes franchies ensemble : « On ne savait pas ce qu’était un “sans papier”, et on a découvert tout le jargon administratif qui va avec. Au début on pense être face à une montagne, mais on ne regrette pas, c’est même une chance car on reçoit tellement ! On n’a pas conscience des obstacles qu’ils traversent ici, après les drames déjà vécus dans leur pays d’origine. Ils racontent cela avec pudeur, au fil de la confiance grandissante entre nous. Ça nous touche. »

Une petite chaîne de solidarité commence à s’organiser alentour : cours de français qui ont permis aux deux mères de se rencontrer, quelques travaux dans la vieille maison isolée… « Mais on pourrait faire plus. Si chaque commune prenait sous son aile deux familles, tout un réseau d’entraide pourrait se créer. » imagine Patrice : « connaître, c’est souvent aimer ! »

Réseau Éducation sans Frontières 63 : réunion et permanence tous les lundis à 18 heures au centre Jean-Richepin, rue Jean-Richepin à Clermont.

Cimade : 13 rue Marmontel, 63000 Clermont-Ferrand, 04 73 93 79 30, site, blog. Permanence sans rendez-vous les mercredis matins de 9 h 30 à midi.

Secours populaire français, 10 rue de Bien Assis, 63000 Clermont-Ferrand, 04 73 42 27 40, site.

Secours catholique – délégation Puy-de-Dôme et Cantal, 133 avenue de la République, 63051 Clermont-Ferrand Cedex 2, 04 73 98 27 37, site.

Restaurants du Cœur du Puy-de-Dôme, 2 rue Emilienne-Goumy, 63000 Clermont-Ferrand, 04 73 98 10 10, site.

Lætitia Oleotto


Date de création : 23/12/2015 @ 15:49
Dernière modification : 05/02/2016 @ 11:35
Catégorie : Dossier réfugiés
Page lue 705 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^