Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 442300 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Méli-mélo - Vous reprendrez bien un vers ?


Slam

Vous reprendrez bien un vers ?

La poésie s’échappe parfois des livres pour s’encanailler dans les bistrots. Elle revit et vous enivre lors des soirées “slam” proposées chaque mois par l’association Alternative poésie. Le slameur local Willy Gex est là pour nous initier.

Dans le bistrot1, les slameurs peaufinent leurs textes. Sur la table un verre et une feuille. Sur la feuille des vers et une main. Un stylo, dernières retouches, quelques minutes avant l’ouverture de la scène…

Quelques instants qu’on nous a offerts
pour porter ces quelques vers
comme ceux posés sur la table, des vers, dont le flow passe par la gorge...
Certains ont le goût de l’orge, d’autres, c’est des sons qu’ils forgent.
Le verre de celui qui écoute
passe par la bouche en quelques gouttes
Le verre de celui qui déclame
passe par la bouche en texte slam…

slam.jpg
Le slam, c’est un texte de trois minutes au maximum, écrit et déclamé sur scène par le poète, sans costume, sans accessoires, sans musique. On associe cette discipline à Grand Corps Malade, mais s’il vient du milieu slam, ce qu’il crée aujourd’hui s’appelle en réalité “Spoken word”. Initiés dans les années 1980 par Marc Smith au bar Le Green Mill, à Chicago, les tournois permettent une interaction avec le public qui cherche à défendre son poète préféré. « Mais ce sport de poésie est fair play, » tempère Willy Gex, « les meilleurs poètes ne gagnent jamais », devise bien connue des slameurs. Il s’agit de se prendre au jeu, et les poètes sélectionnés par le vote d’un jury populaire – cinq personnes choisies au hasard dans le public du tournoi – sont ensuite conviés à des tournois nationaux puis internationaux. Mais il s’agit d’une rencontre plus que d’une compétition. Ceux qui ne veulent pas participer à ce jeu de poésie peuvent trouver d’autres scènes ouvertes, sans jury, sans notation.

Dans le slam, les poètes deviennent des performeurs sur scène. Drôles, émouvants, engagés, en rime ou en prose, tous les styles sont acceptés dans un espace de liberté d’expression.

Alternative Poésie2 organise aussi des ateliers d’écriture avec des jeunes dans des collèges et lycées, mais aussi dans des instituts médico-éducatifs et au Centre éducatif fermé de Pionsat.

Ces ateliers ont pour but d’aider les participants à prendre confiance, autant dans l’écriture que dans la prise de parole en public. Et Iokanaan, vainqueur du dernier Grand slam national, de conclure :

« Nous sommes les enfants des poètes et les parents des prochains… En enfant de poésie, et si poète plus tard je suis, c’est en esthète que je vous vois, que je vous dis, poètes mes sœurs et frères, vous l’êtes aussi ! »

Julien Landeau

1. Au petit bouchon, 18, avenue Marx-Dormoy, tél. 04 73 93 05 46,
2. www.alternativepoesie.com, tél. 06 89 35 93 03.

Date de création : 04/10/2014 @ 17:21
Dernière modification : 04/10/2014 @ 17:21
Catégorie : Méli-mélo
Page lue 1178 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^