Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 442302 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Créactif - Scops en stock


Scops en stock

Les salariés d’une Scop ne subissent pas la pression des actionnaires puisqu’ils sont aussi les actionnaires.

Au quotidien, une société coopérative et participative – ou Scop – ressemble dans son fonctionnement à une entreprise classique : un organigramme, des salariés munis d’un contrat de travail, un gérant qui dirige. Mais elle est particulière car les salariés sont aussi sociétaires, c’est-à-dire qu’ils ont participé au capital. Avec cette casquette, ils se réunissent en assemblée générale annuelle, pour demander des comptes au gérant sur l’exercice écoulé et décider des grandes orientations pour l’avenir. Dans cette assemblée, chaque personne dispose d’une voix pour voter les décisions. En cela son fonctionnement est démocratique. Mais « il ne faut pas confondre avec l’autogestion » souligne Arnoult Boissau, directeur de l’Union régionale des Scop et Scic d’Auvergne.

Autre particularité de la Scop, le partage des bénéfices : « Sa “carte génétique” prévoit qu’une partie des bénéfices revient aux salariés et une autre va aux réserves de l’entreprise, pour assurer son indépendance. Il n’y a pas d’obligation de rémunérer les parts sociales. »

Une Scop embauche des salariés si elle le souhaite. Ils ont naturellement vocation à devenir associés. « Tout salarié embauché peut frapper à la porte du sociétariat, sans que ce soit automatique. » Une Scop qui ne jouerait pas le jeu risque son statut. Et les avantages qui vont avec, comme la fiscalité avantageuse ou l’accès pour le dirigeant à un statut de salarié, et au bénéfice d’une couverture chômage.

Révolution culturelle

L’Auvergne compte 66 coopératives. Cinquante sont des Scop, les autres des Scic (Sociétés coopératives d’intérêt collectif) – au sociétariat desquelles peuvent figurer bénéficiaires, collectivités publiques, associations – ou des CAE (Coopératives d’activités et d’emploi), statut protecteur pour les entrepreneurs individuels qui démarrent.

Certaines comptent des dizaines de salariés-associés, comme Fontanille Scop, au Puy-en-Velay. À 46, ils ont repris en décembre 2012 cette manufacture de dentelles, bande élastique et tissus techniques qui était en liquidation judiciaire. Elle a redémarré avec des salariés particulièrement impliqués dans le développement de leur entreprise.

« Toutes les entreprises en difficulté ne sont pas sauvables, et toutes celles qui le sont n’ont pas vocation à devenir des Scop » estime Arnoult Boissau. Mais il remarque que cette forme juridique pourrait être utile dans la région. « Je crois que dans le réseau des PME familiales, il y aura des successions possibles en Scop. Nous manquons d’entreprises de taille intermédiaire. D’autre part, il est nécessaire que les centres de décision des entreprises demeurent localement. Ça nécessite une révolution culturelle, en particulier pour que les gens n’aient plus peur d’entreprendre. »

Christophe Grand

Union régionale des Scop et Scic d’Auvergne,
10 rue Henri Becquerel BP 123, 63110 Beaumont,
tél. 04 73 26 20 37 , www.scop-auvergne.coop

Date de création : 04/10/2014 @ 16:59
Dernière modification : 04/10/2014 @ 16:59
Catégorie : Créactif
Page lue 901 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^