Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 429624 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Quoi de neuf ? - La politique des Vil-e-s


Quinquennat

La politique des Vil-e-s

En face de la gare clermontoise, le squat de l’Hôtel des Vil-e-s fonctionne depuis 2009 au rythme de ses activités culturelles, artistiques et sociales. Retour sur un état d’esprit qui explique cette longévité… et qui a dû résister aux balles.



Convivialité matinale autour d’un café, dans la cour de l’Hôtel des Vil-e-s (Hdv) : on sent l’effervescence du printemps qui arrive, même si ce jour-là quelques nuages contrarient le travail du soleil. Cécile, Christophe et Maryla, habitants ou acteurs du lieu, décrivent l’évolution de l’ancienne auberge de Jeunesse devenue squat. En cinq ans, l’organisation s’est rodée mais se perfectionne encore. Pour les habitants, la vie commune en squat reste une expérience où chacun apprend de l’autre. L’équilibre entre chaumière douillette et ouverture au public est une alchimie importante : il peut être difficile de partager son espace vital avec les événements tels que des concerts ou des expositions. Plus encore lorsque, le 17 janvier, des coups de feu sont tirés depuis la rue lors d’un concert de soutien à deux étudiantes demandeuses d’asile, faisant deux blessés…

« Le “noyau dur” de l’Hdv, c’est d’abord une quinzaine de personnes qui “s’autologent” ici. L’idée, c’est un squatt qui ne se referme pas sur lui-même : quelles que soient les activités qui s’y passent, on ne se ferme pas. » Ils mettent à disposition des pièces pour que des artistes puissent travailler, comme tout récemment une compagnie de cirque toulousaine. Danse, arts plastiques, musique… On élargit même les activités au bricolage de vélos, avec un atelier prévu à cet effet.
hotêl des vil-e-s

Orchestre sans chef

L’habitation, la culture… le dépannage aussi. « Comment laisser les gens galérer dans la rue ? » Du coup, les dortoirs de l’ancienne auberge de jeunesse se sont transformés en lieu d’accueil pour les personnes en mal de logement. Quand le 115 annonce au téléphone qu’il n’y a pas de place dans les centres d’hébergement d’urgence, certaines trouvent ici une porte ouverte. Même avant la crise de l’hébergement d’urgence, début septembre, l’Hdv a souvent été une roue de secours. Il arrive aussi que des touristes arrivent à Clermont-Ferrand pensant trouver là une… auberge de jeunesse, et certains restent pour se reposer quelques nuits.

« Il n’est pas toujours facile d’accueillir chez soi des gens qu’on ne connaît pas », mais les rapports se forment dans le respect des règles de vie, « en autogestion ». Le principe est que personne ne subisse pour les autres, donc que chacun participe aux corvées. Ce n’est pas toujours facile, mais une collectivité est semblable à un orchestre, celle-ci sans chef, où chaque musicien joue d’un instrument selon son savoir-faire.

La vie ce n’est pas du cinéma, on y est tous à la fois acteurs, réalisateurs et scénaristes. On a l’habitude que la culture se fasse aussi tirer dessus au sens figuré. Ici, elle se vit, se construit, se partage et traverse les âges, depuis déjà cinq ans…

Julien Landeau


Date de création : 04/10/2014 @ 16:36
Dernière modification : 04/10/2014 @ 16:36
Catégorie : Quoi de neuf ?
Page lue 941 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^