Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 429766 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Quoi de neuf ? - Le mariage contre tous


Le mariage contre tous

Mademoiselle Précarité et Monsieur Chômage, gênés par leurs turbulents témoins, n’ont pu échanger leurs consentements le 7 mars ni devant Pôle emploi, ni devant la mairie de Clermont-Ferrand.

mariage.jpg
« Je suis au RSA, je veux m’exprimer. C’est la démocratie, j’en ai le droit ! »
– Qui êtes-vous ? numéro d’allocataire ? » ordonne le viril gaillard représentant Pôle emploi en guise de réponse à un bien plus maigre allocataire du RSA.

C’est sous la forme d’un petit spectacle, donné sur les trottoirs du boulevard Lavoisier, que des membres de l’association Agir contre le Chômage ! (AC ! 63) et du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) ont montré leur vision d’une dure réalité. « C’est un mariage forcé ! » scandent les témoins des mariés quand ils voient apparaître des menottes en guise d’alliances. Un “gracieux” bénéficiaire du RSA passe devant un tribunal des plus ubuesques. N’ayant pas démontré sa réelle volonté à “ gérer l’ ingérable” (factures, fins de mois, transports payants…), il sera sanctionné de 100 euros ponctionnés sur sa déjà mince allocation de 439,39 euros.

Gattaz bientôt à la noce ?

Avec sa grande taille et son costume de capitaliste, Monsieur Medef domine, manipule et, de sa voix ténébreuse, abat ses froids raisonnements économiques sur les têtes baissées des partenaires sociaux présents, élus compris. Mais tout finit bien : « L’humain considéré, les transports gratuits, le Revenu universel pour tous à 980 euros par mois est institué… », et tout ce petit monde réconcilié, du RSA au Medef, danse en rond. Aidés par des intermittents du spectacle, ces militants, comédiens novices, comptent bien recommencer cette action pédagogique. M. Gattaz, président du Medef, viendra t-il danser (la noce) avec eux pour un revenu assuré pour tous de seulement 980 euros ?

Didier Gouvignon


Date de création : 04/10/2014 @ 16:27
Dernière modification : 04/10/2014 @ 16:27
Catégorie : Quoi de neuf ?
Page lue 936 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^