Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 429767 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Canton s'aime - Champeix - Sédentaires… un peu
voyageurs


Sédentaires… un peu voyageurs

voyageurs
Paul, 33 ans, a toujours vécu à Neschers ; Elisa, 40 ans, a habité à Saurier, puis à Parent. Ils sont installés ensemble depuis cinq ans ici. Elle est mère au foyer, et Paul travaille dans la récupération et la vente de ferraille.

Aujourd’hui, ils sont locataires d’un emplacement de 350 m2 et du bâtiment construit dessus, qui est chauffé et fait 49 m2 : une pièce d’accueil pour cuisiner, manger, regarder la télé, etc., avec des sanitaires. À côté du bâtiment, ils ont trois caravanes où ils logent également, avec sept de leurs enfants. « Je me plais bien ici, dit Elisa. Je me sens encore un peu voyageuse, c’est sûr, mais j’ai toujours vécu dans une maison en dur depuis mon enfance. Ici, c’est bien pour passer l’hiver. » Paul, lui, gardait plus d’attirance pour la caravane : son père les emmenait, avec ses frères, travailler sur les foires de la région où ils installaient leurs manèges et un stand de bazar. Depuis, il ne bouge plus mais « j’aime plus la liberté, dit-il. On peut être sédentarisé et vivre en caravane, moi je ne peux pas m’en passer et je n’aimerais pas habiter dans une grande maison. »

Ils expliquent ensemble : « Les enfants préfèrent habiter en maison. Donc ici c’est un bon compromis. On a un des plus grands terrains, les enfants peuvent courir. » D’autant que leurs voisins font partie de la famille proche de Paul, et qu’ils se sentent tous très solidaires entre eux.

Elisa est contente de ce que la communauté de communes a fait pour les accueillir. De plus, leur loyer est modeste, de l’ordre d’une centaine d’euros. Pour ce prix, elle estime qu’il y a beaucoup d’avantages à ce système de logement adapté aux gens du voyage.

Marie de Oliveira et Mickaël Peauger


Date de création : 17/11/2013 @ 13:23
Dernière modification : 17/11/2013 @ 13:24
Catégorie : Canton s'aime - Champeix
Page lue 938 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^