Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 442064 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Méli-mélo - L’art de tirer la couverture à soi


Editions Cephisa Cartonera

L’art de tirer la couverture à soi

Des livres en carton, faits main, inédits, pour mettre l’écriture et la lecture à la portée de tous et faire la nique au cynisme mercantile des éditeurs. Cephisa Cartonera a décidé de mettre de la solidarité et de la couleur dans nos bibliothèques.

Lucille Moiroud
Comme tous les passionnés d’écriture qui rêvent d’être publiés, Nicolas Duracka aurait pu briser sa plume devant le défi que représente une telle ambition. Il propose en vain des manuscrits aux maisons d’édition. « Je me suis retrouvé face au monde éditorial français, les grosses machines tiennent le marché, la prise de risque est de moins en moins importante, les jeunes auteurs ne sont pas considérés, le système est déshumanisé. »

Mais il n’est pas dans la nature du jeune Clermontois de baisser les bras. Il lui revient alors en mémoire la belle aventure des “Cartoneros” argentins rencontrés lors d’un voyage en 2008. Ces derniers, pour survivre, ramassent des cartons dans la rue et les amènent aux usines de recyclage. Washington Curcuro, un auteur de best-sellers, a pour idée de racheter ces cartons, à bon prix, et de publier artisanalement des auteurs qui ne peuvent accéder aux maisons d’édition. Les ouvrages sont vendus à des prix dérisoires pour permettre aux Argentins d’accéder enfin à la lecture.

Séduit, l’étudiant en économie sociale et solidaire crée en 2011, dans un appartement privé clermontois, les éditions Cephisa Cartonera. « Cela a tout de suite fonctionné. On a mis en place très vite une association comportant jusqu’à huit bénévoles. Nous sommes installés depuis peu à l’Atelier jaune, un lieu d’échange et de partage, une maison de quartier et un lieu créatif. »

Plus que des livres

L’idée est simple. Les mercredi et samedi après-midi et le jeudi toute la journée, des ateliers confectionnent les ouvrages retenus par l’association. La couverture est en carton, peinte à la main donc unique pour chaque exemplaire. Le tirage des pages intérieures est réalisé par un imprimeur clermontois, à une cinquantaine d’exemplaires.

A ce jour, sept œuvres – inédites – de jeunes auteurs ont été publiées. Vendues cinq euros, on les trouve dans quelques librairies indépendantes dont Papageno et Bouquidisk à Clermont-Ferrand, Horizon à Riom, le Bateau-livre à Cournon, le Bal des Ardents à Lyon…

« Nous faisons beaucoup plus que des livres, s’enthousiasme Nicolas. C’est un projet total, artistique, écologique, communautaire dont la dimension sociale et solidaire est primordiale. Le but, à long terme, serait d’employer des personnes en insertion pour récupérer les cartons, les couper, les peindre et les assembler, mais pour l’instant nous ne sommes pas encore prêts. »

Cephisa Cartonera a, entre autres projets, celui de créer avec des étudiants une “alter-bibliothèque” universitaire et populaire “cartonera”, avec toujours le même souci de conserver son indépendance financière : « Ne pas demander de subventions nous pousse à être plus créatif, à trouver nous-mêmes des solutions », explique Nicolas. La reconnaissance des Cartoneros est arrivée en décembre dernier. Au nom des 120 structures de cartoneros existant dans le monde, Nicolas a reçu le prestigieux prix Prince Claus, une fondation située à Amsterdam qui décerne tous les deux ans un prix de… 100 000 euros à une organisation culturelle solidaire !

B.C. et M.B.

Cephisa Cartonera : tél. 06 48 37 28 83, http://cephisakartonera.wordpress.com
Atelier Jaune, 14 rue de la Treille, 63 000 Clermont-Fd

Date de création : 15/02/2013 @ 11:35
Dernière modification : 15/02/2013 @ 11:35
Catégorie : Méli-mélo
Page lue 1329 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^