Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 442050 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Livres - Pour mémoire


voile2.jpg

Pour mémoire

Anny Duperey a huit ans lorsqu’elle découvre ses parents morts, asphyxiés sur le sol de la salle de bains. Le choc qu’elle a ressenti a jeté un “voile noir” sur ce qu’elle a vécu avec eux avant le drame. Elle leur en a voulu et leur en veut toujours d’être décédés « bêtement » et à la fleur de l’âge. Il eut suffi qu’ils entrouvrent la fenêtre de la salle de bains pour que cela n’ait pas lieu… A la place de leur amour, ils lui ont laissé une blessure. Pour contrecarrer cette blessure qu’elle refusa immédiatement, elle donna le change, et se remit à s’amuser, à rire comme si la mort de ses parents ne la touchait pas, au point que sa grand-mère se demanda si cette petite-fille avait un cœur.

Anny Duperey offre non seulement aux lecteurs un texte d’une grande sensibilité, mais aussi des photographies signées par son père, d’une qualité artistique professionnelle. Ces photographies sont longtemps restées à l’état de négatifs et rangées dans un tiroir. Elles furent développées par un spécialiste du tirage en noir et blanc, devenu ensuite un ami. Mais elles allèrent aussitôt rejoindre le tiroir sans qu’Anny Duperey n’y jette un coup d’œil. Le chemin fut très progressif avant qu’elle accepte de regarder ce « qui lui tient de mémoire » et d’ôter un pan du voile.

Elle dédie cette autobiographie-album de photos à Pitou, « l’autre survivante », sa sœur cadette qui était bébé à l’époque de la tragédie. Elles furent séparées après le décès de leurs parents. Annie Duperey fut élevée par sa grand-mère et sa tante du côté paternel, Pitou fut confiée à la famille maternelle. Un récit sincère et sans concession, ainsi qu’un livre d’art que l’on feuillette avec émotion.

Le Voile noir, texte d’Anny Duperey et photographies de Lucien Legras, éditions Seuil, 1992

Date de création : 27/11/2009 @ 14:13
Dernière modification : 22/02/2010 @ 18:48
Catégorie : Livres
Page lue 1296 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^