Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 429768 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

La nuit... - Loubeyrat et son ciel étoilé


Loubeyrat et son ciel étoilé

Première commune du Parc des volcans engagée dans la lutte contre la pollution lumineuse, Loubeyrat a été distinguée en 2011 par l’ANPCEN.

En 2008, à la faveur des démarches pour remplacer des vieux réverbères, la municipalité de Loubeyrat opte pour un éclairage plus économique et plus intelligent. Contactée par Daniel Rousset, de l’ANPCEN, la commune réalise qu’un éclairage permanent, trop puissant ou mal orienté entraîne des pertes énergétiques et financières mais aussi un danger écologique, tant pour l’observation des étoiles que l’évolution de la flore et de la faune nocturne, et « quand l’écologie va dans le sens de l’économie, ce n’est pas plus mal », explique Stéphane Lacombe, conseiller municipal, quant à la politique d’éclairage public qui se met alors en place progressivement.

Avec des mesures simples et concrètes – fin de l’éclairage de l’église, dirigé vers le ciel, installation de spots moins gourmands –, Loubeyrat adapte son système lumineux au fur et à mesure. « La rénovation a pris un peu plus d’un an, et le tout a été opérationnel en 2010. » L’extinction quasi totale de l’éclairage de 22 h 30 à 5 h 30 rend aux habitants un ciel étoilé trop longtemps oublié.

Quatre étoiles pour 1 200 habitants

Stéphane Lacombe
En point d’orgue, le Jour de la Nuit 2010. Cette manifestation nationale, qui a lieu le deuxième samedi d’octobre, a connu ici un certain succès. Diaporama, exposition sur les chauves-souris, intervention du club d’astronomie de Riom ont sensibilisé les habitants aux enjeux de la politique d’éclairage : « Tout le monde était prêt à jouer le jeu, il n’y a eu que très peu de résistance. »

Et en 2011, « nous avons été agréablement surpris par les quatre étoiles décernées par l’ANPCEN, se souvient Stéphane. Peut-être la taille et la disposition assez dispersée de la commune, avec un centre bourg et plusieurs hameaux, nous ont-elles permis de mettre les mesures en place plus facilement. » Au-delà de l’aspect gratifiant de la récompense, l’accent est mis sur l’inscription de la bonne volonté collective dans la durée : « Il y a toujours des petites choses à faire, par exemple des bilans réguliers afin d’améliorer la qualité de l’éclairage. »

Les 1200 habitants de Loubeyrat ne constituent pas un cas isolé dans la lutte contre la pollution lumineuse. Si Stéphane Lacombe est conscient de la portée limitée et symbolique de ces efforts, ceux-ci participent d’un élan collectif et qui prend de l’ampleur. Le souhait de l’élu, c’est que les agglomérations plus étendues s’en inspirent et que, par exemple, les enseignes commerciales épargnent aux habitants le scintillement de leurs néons durant les heures de fermeture – ce que la loi prescrit, de 1 heure à 6 heures du matin, depuis juillet dernier.

F.D. et V.P.

Mairie : 04 73 86 66 33, http://loubeyrat63.blogspot.fr

Date de création : 14/02/2013 @ 16:31
Dernière modification : 15/02/2013 @ 09:37
Catégorie : La nuit...
Page lue 1157 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^