Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 429404 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Nouvelles solidarités - Un mauvais scéna…Rio !


Cinéma : bientôt un multiplexe à Clermont nord

Un mauvais scéna…Rio !

Dans Exclusif n° 23 et n° 24, nous évoquions notamment l’incertitude autour de l’exploitation du futur multiplexe de Clermont nord. Ce nouvel ensemble de douze salles (2 600 fauteuils), qui trouvera place en face d’Auchan nord sur 5,5 hectares, sera exploité par le groupe CGR, un poids lourd du cinéma.

rio.jpg
Les trente-deux établissements qu’il gère font de CGR le troisième réseau national en France. Son implantation à Clermont-Ferrand, qui pourrait modifier ou remettre en cause le projet de multiplexe du Carré Jaude 2, est diversement appréciée. Certains se félicitent d’une offre de films accrue, au moins en quantité, et de la fin d’un monopole jugé parfois abusif.

D’autres s’interrogent sur l’influence d’un tel chamboulement des habitudes cinéphiliques clermontoises. Nora Dekhli, la directrice du Rio à Montferrand, est aux premières loges et fait partie des sceptiques quant à la pertinence culturelle et sociale du multiplexe nord.

« Nous serons forcément pénalisés par cette implantation. S’ils programment des films d’art et essai, il y aura des incidences sur l’accès aux copies. Cela va se faire au détriment de salles comme nous, le Lux à Riom et le Gergovie à Cournon. »

Les craintes de Nora ne s’arrêtent pas là : « L’ouverture aurait lieu en 2011, et le projet bénéficierait de son installation en zone franche pour la création d’emplois. Quand on sait que les opérateurs s’équipent en numérique – donc avec moins de personnel de projection – et que les caissiers sont remplacés par des lecteurs de cartes bancaires, à quoi peut-on s’attendre en termes d’emplois ? Ce complexe, c’est la fin des cinémas de quartier. Pour nous, il serait le coup de grâce. Ce n’est pas un projet culturel mais un projet commercial, dont la mairie n’a pas compris tous les enjeux. L’avenir ne s’annonce pas brillant. »

Nora Dekhli applique aussi cette formule aux incertitudes persistantes quant au devenir du cinéma qu’elle dirige : « Nous avons eu une réunion le 1er septembre. Le CE Michelin et les collectivités locales restent sur leurs positions, concernant notamment la vente des murs ». Un immobilisme dont elle sait qu’il n’aidera pas le Rio à faire face à l’évolution annoncée du paysage cinématographique clermontois.

A.B. et M.B.


Date de création : 22/11/2009 @ 15:26
Dernière modification : 22/02/2010 @ 18:49
Catégorie : Nouvelles solidarités
Page lue 1397 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^