Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 429405 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Rythmes de vies - À la cadence des adultes


Écoliers

À la cadence des adultes

Imposée voilà un an, la semaine scolaire de quatre jours est-elle bénéfique aux enfants ? Non, disent les spécialistes. Faut-il revenir à quatre et demi ? Non, ont répondu les acteurs de la concertation organisée par la mairie de Riom…

ecole.jpg
En septembre 2008, le ministre de l’Éducation instaure la semaine de 4 jours pour tous les écoliers. À la mairie de Riom, on s’interroge sur le bien fondé d’une réforme qui aboutit à des journées très lourdes pour l’enfant. Certains arrivent dès 6 h 45 à la garderie, continuent avec l’école, la cantine et la garderie encore jusqu’à 18 heures Passer autant d’heures toujours en groupe, dans un bruit permanent, cela engendre de la fatigue.

Pour organiser la concertation la plus large possible, un comité de pilotage est dirigé par José Dubreuil, adjointe au maire1, et Dominique Bigay, inspecteur de l’Éducation nationale. « Adapter le temps de l’école à celui de l’enfant, voilà ce qui motive notre démarche, que nous voulons participative, » explique la première. « Nous avons invité le professeur François Testu (voir encadré) à animer une conférence-débat à laquelle plus de 300 personnes ont assisté, parents, enseignants, personnels des écoles, animateurs… Ensuite, trois ateliers thématiques sur le même sujet ont réuni chacun une soixantaine de personnes, dans l’objectif d’aboutir à des propositions pour le mieux-être de l’enfant. » Directrice du service Enfance-Jeunesse, Séverine Maronne renchérit : « En Europe, nos enfants ont moins de jours d’école que tous les autres, mais possèdent le record des journées les plus longues. »

L’hypothèse a donc été émise d’un allégement de la journée en portant la semaine à quatre jours et demi, avec des cours le mercredi matin. Les conseils d’école, où sont principalement représentés le corps enseignant et les organisations de parents d’élèves, ont rejeté la proposition. « Nous aurions néanmoins pu la soumettre à la Commission départementale de l’Éducation nationale, mais il n’était pas question pour nous de faire passer ce changement “en force”. Toute cette réflexion a quand même fait évoluer certaines convictions, » remarque cependant l’énergique adjointe, qui estime que « l’école est construite sur les rythmes sociaux plus que sur les rythmes de l’enfant. » Elle n’a pas renoncé à changer les choses puisque le comité de pilotage qu’elle préside poursuit ses travaux.

L.C.

1.José Dubreuil est maire-adjoint à l’enseignement, à la vie scolaire et périscolaire et à la petite enfance.

Date de création : 21/11/2009 @ 17:58
Dernière modification : 22/02/2010 @ 18:52
Catégorie : Rythmes de vies
Page lue 1848 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^