Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 442050 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Rythmes de vies - Un planning hypertendu


Claire Gimbergues

Un planning hypertendu

Claire n’aime pas la routine. Ça tombe bien ! Elle ignore, lorsqu’elle prend son service de médecin urgentiste, si elle trouvera le temps de manger ou de dormir… Quant à ses horaires, ils sont loin d’être routiniers.

urgentiste.jpg
« Nos patients viennent rarement pour une raison urgente » : le docteur Gimbergues sourit en évoquant ce paradoxe. « Les gens recherchent un service rapide, anonyme, des soins complets et surtout gratuits ; mais il faut être tout le temps opérationnel et concentré, pour ne pas passer à côté d’un problème sérieux lorsque l’urgence vitale se présente, dans 5 % des cas environ ». Le médecin doit manifester sens de l’organisation et diplomatie, surtout lorsqu’il faut jongler entre plusieurs patients. Si pression il y a, elle vient plutôt des effectifs étriqués qui obligent à des services vraiment longs. « Mes semaines varient de 30 à 70 heures, dont la nuit, le week-end, les jours fériés… La législation européenne limite pourtant la durée hebdomadaire du travail à 48 heures. Il m’arrive d’assurer des gardes de 24 heures, celle du week-end est très lourde. Avec un interne de permanence, nous sommes responsables de toutes les urgences : celles qui se présentent à l’accueil et celles qui adviennent au sein de tout l’hôpital. »

« Heureusement, nous nous entendons très bien entre collègues. Nous nous arrangeons pour que chacun puisse concilier vie professionnelle et vie privée, je parviens ainsi à consacrer vraiment du temps à mon fils. Mais la stabilité de notre vie familiale tient beaucoup à mon mari. Il est professeur et ses horaires souples contrebalancent les miens. En revanche, côté vie sociale, il n’est pas toujours évident de fixer une date pour un spectacle ou une soirée avec les amis. Certains se lassent, d’autres proposent un panel de dates. » La vie, c’est aussi bien prévoir d’agir dans l’urgence…

L.C.


Date de création : 21/11/2009 @ 17:49
Dernière modification : 22/02/2010 @ 18:52
Catégorie : Rythmes de vies
Page lue 1584 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^