Présentation
Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand

Courriel du journal
Courriel de l'association
Version mobile
Exclusif sur Facebook

GuppYTop


qrexclu.png
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
122 Abonnés
Webmaster - Infos
Exclusif n°46-47
Atelier d’écriture
Archives
Exclu web
On parle de nous

Interview dans Carnets de campagne, France Inter, avril 2015 :

Cimade 63

Combrailles durables

Presse-papier du CRI

Gratuité et bénévolat

Une interview du journal Exclusif sur Radio Arverne :

Reportage France 3 Auvergne

La fin [PDF – 1.3 Mo]

Droit de réponse [PDF – 960 Ko]

Courrier de la LDH [PDF – 910 Ko]

Recherche



Visites

 429771 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Animaux, nos amis ? - Une bête dans ma vie…
et dans mon budget


Association protectrice des animaux

Une bête dans ma vie… et dans mon budget

Que faire si mon chien se met à mordre, ou en cas de force majeure ? Comment l’entretenir avec des revenus modestes ? Réponses de Christine Espinasse, présidente de l’Association protectrice des animaux.

Présidente de l’Association protectrice des animaux du Puy-de-Dôme (APA) et avocate de profession, Christine Espinasse explique : « Si votre chien se met à mordre, il devra subir une évaluation comportementale de sa dangerosité – coût : environ 100 euros –, puis trois visites “mordeur” à sept jours d’intervalle (20 euros chacune). S’il est reconnu dangereux, l’euthanasie pourra être décidée par le procureur ou le maire de la commune. »

Lorsque, pour toutes sortes de causes – hospitalisation, incarcération, expulsion –, un maître ne peut plus s’occuper de son animal, « ni s’appuyer sur des relations de voisinage ou familiales pour le garder, cela sera difficile… L’APA ne peut pas le prendre en pension ; elle le recueille s’il est abandonné par son maître, mais, dans la mesure du possible, si celui-ci est dans une situation précaire, il n’aura pas à payer les frais d’abandon de 80 euros. » Inversement, lorsque l’APA propose un animal à l’adoption, il est iden tifié, vacciné, stérilisé : il en coûte aux nouveaux maîtres 120 euros pour un chat mâle, 140 pour une femelle, 200 euros pour un chien mâle et 240 pour une femelle. Mais si l’animal est vieux, aucun frais n’est demandé.

Point trop n’en faut

scrabble.jpg
Un animal de compagnie redonne le moral
Quant au budget d’entretien de votre bestiole préférée, « la nourriture représente 15 euros par mois pour un chat, 30 à 40 pour un chien. Il faut aussi prévoir les vaccinations : deux injections pour commencer pour 60 euros, puis 50 euros par an. Mais, si possible et sur justificatif de ressources, l’APA peut fournir des bons de vaccination pour une partie des frais de vétérinaire. Ensuite, il faut compter 40 euros pour l’identification, obligatoire pour tous les chiens nés après 1999. »

Selon la présidente de l’APA qui, consciente des difficultés de certaines personnes, a « toujours milité pour la création d’un dispensaire sur la région, on peut tout à fait avoir un animal avec des revenus modestes. Cela peut même être très important pour les personnes seules ou avec des problèmes de santé. L’animal joue un rôle social pour la personne qui s’en occupe et en est responsable (…). Mais il faut se montrer raisonnable et se contenter d’un seul animal : nous connaissons des personnes qui en ont trop et ne s’en sortent plus financièrement… »

M.D.

L’APA est ouverte tous les jours, sauf les mardis et les jours fériés. Horaires : de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures, au lieu-dit Les Bas Charmets, 63360 Gerzat ; tél. 04 73 91 35 36

Date de création : 27/08/2011 @ 08:40
Dernière modification : 27/08/2011 @ 08:40
Catégorie : Animaux, nos amis ?
Page lue 1405 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^